Menu

userImg showBgrSwitcher

Fond de

userImg

Merci !

Menu

MINI et le BEO 2012 : coup de projecteur sur Kelly Clark, snowboardeuse olympique Burton — Mount Snow Academy : comment passer pro

Alors que le Burton Global Open bat son plein et face aux prouesses des compétiteurs, l’équipe de MINI Space s’est posé cette question : mais comment devient-on un pro du snowboard ? Parce que personne au sein de cette équipe n’avait jamais tenté un Cab 720 dans un superpipe, nous avons décidé d’aller directement à la source pour y répondre. Pour démarrer notre reportage sur le Burton European Open (BEO) à Laax, en Suisse, nous avons directement posé la question à Kelly Clark, snowboardeuse Burton, championne olympique et accessoirement conductrice d’une MINI Countryman, ainsi qu’à d’autres virtuoses de la glisse issus de la même école unique en son genre — la Mount Snow Academy (MSA) —, située à Dover, un village pittoresque du Vermont, en Nouvelle-Angleterre.

Mount Snow Academy
© Mount Snow

Pour la plupart d’entre nous, le lycée évoque les casiers métalliques, les odeurs peu alléchantes de la cantine et les cours rébarbatifs d’un austère professeur d’économie et de gestion.

Mais tout le monde n’est pas soumis à cette sinécure de trois années. La scolarité de la jeune sportive Kelly Clark a consisté à évoluer au milieu des installations de snowparks, à savourer le doux bruit mécanique d’un remonte-pente, à s’abandonner au calme voluptueux des hautes pentes enneigées et à respirer l’air pur des glaciers. La seule chose que tout le monde a partagé à coup sûr avec les élèves de la Mount Snow Academy est de souhaiter que la neige tombe le lendemain à foison ! Dans cet établissement perché sur de paisibles hauteurs, plusieurs générations d’athlètes en formation ont fait leurs premières armes et testé leurs limites en dévalant les pentes les plus ardues, avec des résultats à la clé.

Mount Snow Academy
© Thomas O'Hara

Une médaille d’or olympique ferait prendre la grosse tête à plus d’un jeune rider, mais Kelly a su garder les pieds bien sur terre. Elle attribue ses qualités sportives à la formation rigoureuse qu’elle a reçue au sein de la Mount Snow Academy, et estime que les valeurs de son milieu d’origine – une petite ville chaleureuse et une famille très présente – l’ont largement soutenue et encouragée.

« Pour moi, ce qu’il y a de mieux à la Mount Snow Academy, c’est l’enseignement individualisé », explique Kelly. « Cela correspondait à ma manière d’apprendre et m’a permis de vivre ma scolarité comme un moyen d’exprimer toute ma personnalité dans le snowboard. » Dans le même esprit, Lynne Sullivan, directrice de l’établissement, précise : « Nous sommes une vraie communauté. Nous sommes là pour contribuer au développement de personnes à part entière, et pas seulement de sportifs. »

Clique sur la photo pour lancer la galerie image (8 images)

Mount Snow students in action.

Lynne Sullivan est la chef d’établissement dont rêve tout parent. À la tête de cette entreprise pédagogique depuis 30 ans, elle a intégré ce poste peu après la création de l’école en 1978. Au-delà de Kelly Clark, d’autres élèves de la Mount Snow Academy émergent actuellement, notamment les étoiles montantes du ski free-style Devin Logan et Parker White, ainsi que les snowboarders Dillon Wilson et DJ Torroni — certains ayant déjà en vue une participation aux jeux olympiques de 2014. Comme si cet aréopage d’anciens élèves brillants n’était pas encore assez impressionnant, Lynne Sullivan a élevé huit enfants, dont sept garçons. Et pourtant, lorsqu’on lui demande quel est son plus grand accomplissement, elle répond sans hésitation : « Je ne veux pas avoir l’air d’en faire trop, mais sincèrement, chaque réussite d’élève est une victoire pour moi. Nous avons formé de remarquables sportifs, mais au-delà, notre institution a pour ambition de former des personnes dans toutes » leurs dimensions. Certains de nos élèves deviennent médecins ou avocats. Les autres deviennent des pros des sports de montagne. Nous nous faisons un point d’honneur à enseigner à nos jeunes comment se réaliser en tant qu’être humain avant tout. Mais si leur but est de devenir champion olympique, nous pouvons leur offrir les moyens d’y arriver. »

Mount Snow Academy
Head Snowboarding Coach Steve Kwasniewski ("Kwas") © Thomas O'Hara

Et si vous interrogez cette directrice d’école sur le niveau d’exigence dans les disciplines non sportives, elle vous expose en détail et avec beaucoup de sérieux le haut pedigree de ses enseignants, dont la plupart sont issus de l’Ivy League (groupe de huit grandes universités privées du nord-est des États-Unis) et grands spécialistes de leur domaine.

L’idée de former des personnes selon une approche globale est pleinement partagée par les enseignants, par les élèves, par les anciens et par les entraîneurs sportifs. L’un des anciens coachs de Kelly Clark à l’école, Steve Kwasniewski — Kwas pour les initiés sur les pistes — confirme résolument cette philosophie : « En réalité, je me moque qu’un élève arrive à la Mount Snow Academy avec un bagage conséquent dans son domaine sportif. Mon élève idéal n’est pas nécessairement un athlète accompli. Un jeune doit accepter d’être coaché et avoir une vraie volonté d’apprendre. Il doit avoir conscience de la chance qui lui est offerte d’étudier ici, et avoir la niaque pour se lever tôt le matin et travailler dur toute la journée. L’acquisition de compétences spécifiques arrive au second plan. »

Mount Snow Academy
© Thomas O'Hara

Kelly Clark explique également que c’est vous seul qui choisissez ce que vous faites de vos compétences, de votre ambition et de vos succès. « Quand j’ai vu les jeux olympiques de 1998, je me suis dit que c’était pour moi. J’ai regardé une cassette vidéo à la Mount Snow Academy et je me suis aussitôt dit : c’est ce que je veux faire. » Depuis, sa carrière est jalonnée de réussites et d’exploits. Au cours des dix-huit derniers mois seulement, elle a empoché pas moins de 15 titres dans le monde. En 2002, elle a surtout décroché la médaille d’or aux jeux olympiques — un moment qu’elle qualifie « d’extrêmement difficile à expliquer... juste énorme. » Mais lorsqu’on lui demande quelle est sa plus grande victoire à ce jour, elle fournit une réponse déconcertante :

« J’ai connu de nombreuses victoires différentes depuis le début de ma carrière. Mes deux médailles olympiques ont beaucoup compté... Mais le bronze à Vancouver est une grande fierté pour moi parce que j’ai dû vraiment m’accrocher pour aller au bout de mon rêve olympique après avoir fini 4ème en 2006. Les choses ont d’autant plus de valeur pour moi qu’elles ont été difficiles à obtenir. »

Une manière de voir que ne désavoueraient pas Kwas, l’ancien entraîneur et Lynne Sullivan, la directrice de la MSA. À l’issue de notre reportage visant à répondre à la question « comment devient-on un pro du snowboard ? », nous n’avons certes pas appris à réussir un McTwist, mais une vérité humaine rassurante : toute la technique que nous mettons dans la maîtrise d’un domaine professionnel n’est rien à côté de l’authentique passion, de l’envie d’apprendre et du travail patient et rigoureux que récompensent les victoires lors des compétitions.
 
Nous mesurons la chance qui est la nôtre d’être envoyés à LAAX, en Suisse, pour couvrir le Burton European Open, en présence de tant de sportifs incroyables ! Nous vous tiendrons informés de toutes les dernières performances des maîtres du slopestyle et du superpipe. Pour vous envoyer de bonnes vibrations, nous vous laissons méditer ces paroles de la championne olympique Kelly Clark :

Kelly Clark, 1st Place at the Burton European Open in 2011
Kelly Clark, 1st Place at the Burton European Open in 2011

« Ne vous prenez pas au sérieux. Trouvez qui vous êtes vraiment, au delà de vos actions. Si vous tirez votre estime de soi et votre identité d’une seule et unique chose, vous alternerez souvent des moments de grande exaltation et des instants de forte déconvenue. Votre attitude détermine votre état d’esprit. Si vous prenez les choses trop à cœur dans la vie, vous perdrez le sens de l’amusement.
 
Trouvez ce qui compte vraiment pour vous. Déterminez d’abord quelle personne vous êtes. Puis exprimez cela au travers de votre passion. »

De toute évidence, Kelly Clark a parfaitement intégré la philosophie de la Mount Snow Academy. Ses réflexions témoignent d’une vision sage que nous reprenons à notre compte. Nous ne manquerons pas de vous donner d’autres nouvelles de Kelly et du Burton European Open très prochainement.

Related Links:

Kelly Clark on Burton
Kelly Clark Foundation
Mount Snow Academy
Mount Snow on Facebook
Burton Global Open Series

Partager

facebook
googlePlus
pinterest
stumbleUpon
Email
séparer les différentes adresses email par une virgule

Commentaires

MINI Voie Libre: Road Trips MINI en Indonésie

26. février 2014
Early Risers Own the Road: A MINI Clubs Road Trip Through Indonesia

Road trips MINI en Indonésie. Les membres de l‘Indo MINI Club partent régulièrement à la conquête des routes de l'état insulaire le week-end.

L’essai sur route ultime : Jay Leno pilote un MINI ALL4 Racing

21. mars 2014
Ultimate Test Drive: Jay Leno in the MINI ALL4 Racing Driver’s Seat

Ça fait quoi d'appuyer sur l'accélérateur d'un féroce MINI ALL4 Racing ? La légende de la télévision et passionné d'automobiles Jay Leno en a fait l'expérience aux côtés du vainqueur du Daker Nani Roma.

Tout part d’un Croquis : Portrait du Responsable MINI Design

26. mars 2014
It Starts With a Sketch: New Film Profiles Head of MINI Design Anders Warming

Entrez dans le studio MINI Design afin de rencontrer Anders Warming, son responsable visionnaire et découvrez un nouveau film court qui explore l'environnement et les énergies qui permettent de donner forme à cette famille MINI que vous connaissez et aimez tant.

MINIaque Depuis 25 ans: Les Beaux Voyages de Steven Miric

16. avril 2014
25 Years a MINIac: Picture-Perfect Travels with Steven Miric

Le photographe et MINIaque Steven Miric a parcouru le monde entier sans jamais oublier ses objectifs dans ses valises. 25 ans après avoir acheté sa première MINI, il nous fait partager ses extraordinaires aventures de photojournaliste.

The MINI International Vol. 41

Evénements MINI: DEZEEN AND MINI FRONTIERS

16. avril 2014
MINI Report: Dezeen and MINI Frontiers

La collaboration Dezeen-MINI a débuté l'an dernier par le Dezeen and MINI World Tour qui a vu Marcus Fairs, le fondateur de Dezeen, visiter huit villes de la planète en MINI Paceman, afin d'enquêter sur les nouvelles tendances et talents en architecture et design. The MINI International s'entretient avec Marcus Fairs pour en savoir davantage sur la prochaine phase de cette collaboration : Dezeen and MINI Frontiers.

The MINI International Vol. 41

Le Parcours: Mon MINI Voyage

04. mars 2014
The Drive: My MINI Journey

Balade tranquille dans un Sydney ensoleillé, du post-industriel chic d'Alexandria à Bondi Beach, paradis du surf.